Ophtalmologie Génèrale

Un glaucome est une maladie oculaire. Un glaucome est dû à une montée de la pression oculaire entraînant une atteinte du nerf optique et du champ visuel.

Services

La DMLA

Une DMLA est une Dégénérescence Maculaire Liée à l’Âge. C’est un vieillissement trop rapide du centre de la rétine (dit macula). Une DMLA intervient le plus souvent passé 50 ans.

Les formes de la DMLA

La DMLA peut prendre deux formes :

La forme sèche :

  1. La forme atrophie : disparition progressive de la rétine maculaire ;
  2. La forme dite “Drusen” : accumulation de déchets métaboliques sous la rétine.

 

La forme humide est une complication de la forme sèche. Des membranes de vaisseaux anormaux viennent se développer sous la rétine maculaire. La baisse de vision est souvent rapide.

Les techniques d’exploration

Une DMLA peut être décelée par différentes techniques d’exploration peu invasives.

L’angiographie à la fluorescéine et/ou au vert d’indocyanine confirme le diagnostic et apporte des précisions sur le type de néo-vaisseaux dans les formes exsudatives.

L’angiographie est indiquée pour :

  • Etablir le diagnostic de certaines maladies de l’œil ;
  • Guider un traitement, notamment quand une photocoagulation au laser est envisagée.

 

L’OCT : examen non invasif qui permet le diagnostic et le suivi d’une atteinte maculaire. C’est l’examen indispensable au suivi des DMLA.

Traitements

Une DMLA peut être traité de plusieurs manières.

  • DMLA, forme sèche : une surveillance attentive est nécessaire. Un traitement par vitamines spécifiques et antioxydants ralentit la progression de la maladie.
  • DMLA, forme humide : injections intravitréennes (Lucentis®, EYLEA) dans le vitrée sont le traitement de référence.

Le glaucome

Un glaucome est une maladie oculaire qui arrive principalement passé 45 ans. Un glaucome est dû à une montée de la pression oculaire entraînant une atteinte du nerf optique et du champ visuel.

Les types de glaucomes

On distingue plusieurs type de glaucomes :

  1. Le glaucome chronique à angle ouvert : maladie dégénérative du nerf optique qui transmet l’image de l’œil au cerveau ;
  2. Le glaucome aigu par blocage de l’angle irido-cornéen : montée brutale de la tension intraoculaire suite à un blocage dans l’œil ;
  3. Les glaucomes secondaires : complications liées à une surcharge de l’angle irido-cornéen, à des maladies inflammatoires, la rétinopathie diabétique, la thrombose de la rétine, etc…

Les traitements du glaucome

Il existe plusieurs traitements :

  • Les collyres : préparations pharmaceutiques destinées à une application par voie ophtalmique. Médicaments liquides qu’on applique sur la conjonctive de l’œil ;
  • Le laser : trabéculoplasties sélectives au laser et cyclo affaiblissement au laser Diode.

 

Si les collyres et les lasers ne réussissent pas à corriger le glaucome, la chirurgie est la solution. Lors de la chirurgie, une bulle de filtration sera réalisée sous la paupière supérieure où l’excès d’eau de l’œil sera résorbé.

Le diabète

La diabète, ou rétinopathie diabétique, est la lésion des petits vaisseaux qui alimentent la rétine en oxygène. Il peut aboutir à terme à une cécité.

Il existe deux types de diabète :

  1. Le type I : intervient souvent tôt dans la vie, dû à un manque d’insuline.
  2. Le type II : intervient plus tard dans la vie, dû à un déséquilibre entre la masse musculaire et la masse graisseuse.

 

La rétinopathie peut être décelée par :

  • Le fond d’œil : se fait dès la découverte du diabète puis au moins une fois par an ;
  • L’OCT : examen non invasif qui permet le diagnostic et le suivi d’une atteinte maculaire.

 

L’angiographie (non systématique) permet d’orienter les zones de la rétine à traiter au laser.

Ophtalmo-pédiatrie

Il est recommandé d’effectuer un dépistage des troubles de l’œil chez tous les enfants vers l’âge de 3 ans, en cas de baisse de l’acuité visuelle ou d’un trouble du comportement visuel.

Il existe plusieurs formes de dépistages :

  • La mesure subjective de l’acuité visuelle : test sans langage, tests images, tests avec des chiffres et des lettres ;
  • La mesure objective de l’anomalie de la réfraction : dilatation pupillaire et un blocage temporaire de l’accommodation par l’instillation de collyre (gouttes dans les yeux).

 

  • Utile : tout strabisme chez l’enfant doit être exploré au plus tôt. Tout enfant présentant une pupille blanche (noire, normalement) doit consulter au plus tôt.

N’hésitez pas à contacter le Centre d’Ophtalmologie Bellevue à Cagnes-sur-Mer pour des informations complémentaires.

La correction par lunettes

La prescription de verres et de montures en plastique incassable est la règle chez l’enfant. Les modalités de port de la correction optique vous seront précisées par votre ophtalmologiste référent.

Le port des lunettes chez l’enfant est nécessaire dans les anomalies de la réfraction (myopie, hypermétropie, astigmatisme) ou, indispensable, dans les grandes différences de puissance entre les deux yeux (amblyopie).

Contactologie

La contactologie permet à une personne souffrant d’un défaut visuel (amétropie), de corriger ou compenser son défaut par le port de lentilles de contact.

L’adaptation des lentilles de contact se fait en 3 étapes :

  1. Prescription de lentilles d’essai ;
  2. Essai de lentilles chez l’opticien ;
  3. Examen avec lentilles pour aboutir à la prescription définitive.

Urgences ophtalmologiques

Certaines pathologies de l’oeil nécessitent une intervention en urgence. Il existe différents types d’urgences.

  • Baisse brutale d’acuité visuelle d’un ou des deux yeux (voile noir, un flou visuel persistant, sensation de déformation des lignes droites ou des objets) ;
  • Eclairs lumineux persistants associés ou suivis par des mouches volantes ;
  • Plaie, contusion par un objet, corps étranger dans l’œil ou projection de produits dangereux ;
  • Oeil rouge et douloureux.

 

En cas d’urgence ophtalmologique :

Docteurs

Dr. Irina Cheptea | Centre d’Ophtalmologie Bellevue à Cagnes-sur-Mer

Ophtalmologie Génèrale - Vivre sans lunettes

Dr. Irina Cheptea. Ophtalmologue, co-fondateur du Centre Bellevue à Cagnes-sur-Mer. Soins de tous les troubles de l'oeil.

Dr. Samuel Bijaoui | Centre d’Ophtalmologie Bellevue à Cagnes-sur-Mer

Ophtalmologie Génèrale - Chirurgie - Esthétique - Vivre sans lunettes

Dr. Samuel Bijaoui. Chirurgien-Ophtalmologue diplômé de la Faculté de Nice. Spécialiste de la cataracte, du laser et du Botox.

Calendrier des Medecins

LUNDIMARDIMERCREDIJEUDIVENDREDISAMEDIDIMANCHE

Dr. Samuel Bijaoui | Centre d'Ophtalmologie Bellevue à Cagnes-sur-Mer

Ophtalmologie Génèrale