Chirurgie

Les ophtalmologistes Samuel Bijaoui et Irina Cheptea vous reçoivent le lendemain de l’opération au Centre d’Ophtalmologie Bellevue à Cagnes-sur-Mer.

Services

La chirurgie de la cataracte

La cataracte est l’opacification partielle ou totale du cristallin. Cette opacification entraîne une baisse progressive de la vue. Avec l’âge, le cristallin durcit et la vision faiblit. La cataracte est un trouble de l’oeil qui apparaît généralement à partir de 50 ans. La cataracte évolue à un rythme propre à chacun. De nombreux facteurs héréditaires ou liés à un style de vie peuvent influencer l’opacification du cristallin.

La chirurgie de la cataracte vise à remplacer le cristallin qui s’opacifie par une lentille artificielle.

Le bilan pré-opératoire

Avant de pratiquer la chirurgie de la cataracte, le médecin effectue un bilan pré-opératoire pour vérifier la pertinence de l’indication opératoire, décider avec le patient d’une stratégie optique et chirurgicale.

Avant la chirurgie de la cataracte, il faut pratiquer un diagnostic qui comprend :

  1. Un examen complet de l’oeil, précisant en particulier l’état de la macula et du nerf optique ;
  2. Un examen de la rétine ;
  3. Une biométrie oculaire.

 

Une consultation par un anesthésiste est obligatoire.

Une question ? N’hésitez pas à nous contacter.

Chirurgie

Il n’existe pas de traitement médical pouvant guérir la cataracte, telle l’instillation de collyres, ou la prise de médicaments. Le seul traitement durable de la cataracte est la chirurgie.

L’intervention dure une dizaine de minutes. Elle est indolore. La vue revient très rapidement claire. L’opération de la cataracte se fait le plus souvent en chirurgie ambulatoire.

En l’absence de chirurgie de la cataracte, l’opacification évolutive du cristallin peut conduire à une diminution croissante de la vision, voir totale.

  • Utile : vous pouvez profiter de l’opération de la cataracte pour diminuer ou éviter le port de lunettes. En savoir dans notre rubrique “Vivre sans lunettes”.

 

On distingue les implants monofocaux, les implants toriques, les implants multifocaux, et les implants multifocaux-toriques :

  • Les implants monofocaux corrigent un unique plan de la vision, en générale celle de loin ;
  • Les implants toriques permettent de corriger l’astigmatisme ;
  • Les implants multifocaux corrigent la vision de loin et de près chez les astigmates. Il permet d’obtenir, sans lunettes, une bonne vision à n’importe quelle distance ;
  • Les implants multifocaux-toriques permettent une correction de loin et de près chez les astigmates.

 

Les ophtalmologues Samuel Bijaoui et Irina Cheptea du Centre d’Ophtalmologie Bellevue à Cagnes-sur-Mer vous conseillent.

Consultations post-opératoires

Les ophtalmologistes Samuel Bijaoui et Irina Cheptea vous reçoivent le lendemain de l’opération au Centre d’Ophtalmologie Bellevue à Cagnes-sur-Mer pour enlever le pansement, le 8ème jour pour un contrôle et 1 mois après la chirurgie pour une prescription de lunettes éventuelles.

Une ordonnance est prescrite.

Médecin et patient fixent une autre consultation 1 mois plus tard.

Contactez-nous.

Recommandations

Généralement, suite à une opération de la cataracte, la vision s’améliore très rapidement. Les ophtalmologues Samuel Bijaoui et Irina Cheptea du Centre d’Ophtalmologie Bellevue à Cagnes-sur-Mer recommandent l’instillation de collyres (gouttes) pendant 1 mois. Les docteurs Samuel Bijaoui et Irina Cheptea recommandent l’instillation de collyres (gouttes) pendant 1 mois, ainsi que le port de lunettes noires de protection pendant 3 jours. Elles vous seront fournies par la clinique.

Quelques conseils à appliquer à la vie quotidienne post-opération.

Au retour :

  • Se reposer jusqu’au lendemain ;
  • Prendre un repas car chirurgie à jeun.

 

La première nuit :

  • Dormir du côté de l’oeil non opéré ;

 

Les jours suivants :

  • Ne pas toucher ni frotter l’œil ;
  • Dormir dans une literie propre.

 

En cas de complication post-opératoire ou d’urgence ophtalmologique :

  • Contacter votre ophtalmologiste habituel ;
  • Se rendre aux urgences de l’hôpital le plus proche qui vous oriente vers l’ophtalmologue d’astreinte.

La chirurgie du glaucome

Le glaucome est une maladie chronique et dégénérative du nerf optique. Le glaucome entraîne une perte progressive de la vision. Cette maladie est souvent associée à une pression intraoculaire élevée qui comprime et endommage les fibres du nerf optique et de la rétine.

Un glaucome est une maladie chronique. L’opération du glaucome ne peut ni supprimer le glaucome, ni améliorer la fonction visuelle, ni réparer les lésions qui sont irréversibles. La chirurgie vise à abaisser la tension oculaire pour ralentir l’évolution du glaucome.

Il existe globalement trois méthodes pour réduire la pression intraoculaire due au glaucome :

 

  1. Collyres : application dans l’oeil de substances médicamenteuses sous la forme de gouttes. Nécessite un traitement quotidien ;
  2. Laser : évacuation de l’humeur aqueuse à l’aide d’un laser à l’Argon, laser Nd-YAG ou SLT. Opération sans douleur. Evite l’application quotidienne de collyres. Effet sur quelques années ;
  3. Chirurgie filtrante : excision du trabéculum, en partie ou en totalité, pour faciliter l’évacuation de l’humeur aqueuse hors de l’œil et donc abaisser la pression oculaire.

La chirurgie des paupières

La blépharoplastie est l’opération chirurgicale pratiquée sur les paupières. Il s’agit de supprimer les excès musculaires et cutanés, et les hernies graisseuses, sans compromettre les fonctions principales des paupières.

Les troubles des paupières peuvent atteindre les deux paupières supérieures ou inférieures, ou bien les quatre paupières simultanément.

En lire plus sur la blépharoplastie.

Besoin d’informations complémentaires sur la blépharoplastie ? Les docteurs Irina Cheptea et Samuel Bijaoui du Centre d’Ophtalmologie Bellevue à Cagnes-sur-Mer vous conseillent.

Les injections intra vitréennes

L’injection intra vitréenne consiste à introduire des substances médicamenteuses directement à l’intérieur de l’œil, à travers de la conjonctive et la sclère, qui forme le blanc de l’oeil.

Lors d’une injection intra vitréenne, le chirurgien utilise une aiguille et pénètre dans l’œil anesthésié.

L’opération est indolore et ne dure que quelques secondes.

On remarque cinq étapes lors d’une injection intra vitréenne :

  1. Anesthésie : l’œil est insensibilisé par l’instillation de collyre anesthésiant ;
  2. Désinfection : les paupières et la surface oculaire sont désinfectées avec un produit antiseptique pour diminuer le risque d’infection ;
  3. Installation : le visage est recouvert par un champ opératoire stérile, et un écarteur à paupières stérile est mis en place ;
  4. Injection intra vitréenne : la piqure se fait à un endroit précis où l’on peut pénétrer dans l’œil sans danger pour les structures oculaires ;
  5. Après l’injection : une application de sérum physiologique est réalisée pour éliminer le produit antiseptique.

 

Le chirurgien peut injecter l’une de ces trois substances médicamenteuses :

  1. Lucentis® ;
  2. EYLEA ;
  3. Ozurdex.

 

Les différentes indications sont :

  • DMLA humide ;
  • Œdème maculaire du diabétique ;
  • Néovaisseau du myope fort ;
  • Occlusion de la veine centrale de la rétine, ou d’une branche de la veine centrale de la rétine.

Votre chirurgien vous proposera le produit le plus adapté à votre cas.

Une question sur les injections intra vitréennes ? Les docteurs Samuel Bijaoui et Irina Cheptea du Centre d’Ophtalmologie Bellevue à Cagnes-sur-Mer vous conseillent.

Docteurs

Dr. Samuel Bijaoui | Centre d’Ophtalmologie Bellevue à Cagnes-sur-Mer

Ophtalmologie Génèrale - Chirurgie - Esthétique - Vivre sans lunettes

Dr. Samuel Bijaoui. Chirurgien-Ophtalmologue diplômé de la Faculté de Nice. Spécialiste de la cataracte, du laser et du Botox.

Calendrier des Medecins

LUNDIMARDIMERCREDIJEUDIVENDREDISAMEDIDIMANCHE

Dr. Samuel Bijaoui | Centre d'Ophtalmologie Bellevue à Cagnes-sur-Mer

Chirurgie
Chirurgie
13:30 - 18:30
Chirurgie
13:30 - 18:30